Le bonheur,une chance pour tous

Un combat contre nos propres préjugés

14
fév 2014
Partie 4 : Face à la perversion, seule solution la fuite…
Posté dans Mon histoire par lebonheurunechancepourtous à 3:01 | Pas de réponses »

 

Partie 4 :

Comme je l’ai dis dans l’article précédent, au moment de mon opposition avec mon père, j’ai fait preuve d’un courage presque déraisonnable qui a faillit m’amener à la mort. J’explique le déroulé ce sera plus simple… Vers l’âge de 15 ans, mes parents décident de quitter la France pour retourner dans leur pays d’origine et donc pour toute la famille commence une superbe expérience aux yeux des autres mais qui tourne vite au cauchemar pour nous! Le petit bourreau limitait dans ses actions en France est devenu le grand Gourou dans un monde sans limite ! Je vous laisse imaginer le calvaire qu’à pu être notre vie là bas, si on se plaignait en France qu’est ce qu’on pouvait dire dans ce pays dont on ne connaissait rien.
La violence et l’occultisme étaient notre quotidien, on ne vivait qu’à travers ça, tel un grand gourou digne de ce nom, on voyait défiler bon nombre de crétins qui ne faisait qu’accentuer son égocentrisme. A la fin il se prenait même pour dieu, à vous dire à quel point on était arrivé ! Nous vivions telle des petites esclaves au service de leur maitre qui n’avait qu’un seul objectif diviser pour mieux régner ! Bref nous avons passé peu de temps là bas, un an et demi, mais j’avoue que ça m’a parut une éternité.

Quand je parle d’être passé très proche de la mort c’est qu’à force de m’opposer à ces volontés et de refuser ses avances, il m’a réellement pris en grippe, si je peux dire… La violence à mon égard montait crescendo et on voyait bien la fin de l’épisode, c’est ma mère dans un moment de lucidité qui a réussi à nous sortir de là pour un court instant c’est vrai, mais je peux dire que grâce à cette élan de courage je suis encore là pour vous écrire! On a fuit ! Mais dans le sens propre du mot, je me souviens encore de la peur au ventre quand on court sous la pluie vers on ne sait quelle destination. Ce n’était pas la première fois qu’on avait fuit (du moins ma mère et moi) mais on était toujours retournée à la case départ, et je ne vous dis pas l’ambiance au retour ! Pour lui c’était de ma faute donc ça lui donnait encore une raison de plus de s’acharner sur moi! Mais cette fois ci la fuite nous a ramené jusqu’en France, vous ne pouvez pas imaginer la délivrance de se retrouver à des milliers de kilomètres de son bourreau, on a une impression de liberté, on se permet de rêver ou de vivre normalement comme si rien ne s’était passé, comme si tout s’était effacé au fur et à mesure des kilomètres parcourus. Mais cela a été de courte durée… La Manipulation n’est jamais loin, cette force qui peut vous faire n’importe quoi même le pire !


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Mouvementdessarrasins |
Genre Recherche Education L... |
Bercantour |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eveilspirituel
| Seremange-Erzange passionné...
| Chaingy , village d'Av...