Le bonheur,une chance pour tous

Un combat contre nos propres préjugés

14
fév 2014
Partie 3 : Les sadiques sont souvent très stratégique
Posté dans Mon histoire par lebonheurunechancepourtous à 3:04 | Pas de réponses »

Partie 3

Comme vous l’avez peut être compris, le bourreau dans mon histoire est la figure paternelle, originaire des îles nous avions une culture bien particulière où l’occultisme a toute sa place. Nous étions baigné dans ce monde de manipulation mentale se comparant facilement à une secte. Nous, les enfants sommes tous nées en France, nos parents issus de l’immigration dans les années 70 se sont très vite adaptés au pays. Comme tout bon nouveau français, ils ont cherché du travail et se sont construit une petite vie dans le nord de la France. Une petite vie bien parfaite aux yeux du public et cela a duré des années avec bien sur des petits couacs mais rien qui ne pouvait laisser paraitre de gros problèmes. Evolution sociale, maison de plus en plus grande, des enfants bien sage et dociles, comment imaginer la perversion dans ce portrait… Et pourtant….

Nous en tant qu’enfant on ne le voyait pas vraiment, on vivait certes dans la peur mais comme c’était notre quotidien, je pourrai dire qu’on croyait que c’était normal. De toute façon toutes les personnes qui pouvait apercevoir les quelques scènes publiques de violence ne bronchaient pas donc comment voulez vous que 3 gamines puissent le voir différemment que comme normal ! Mais je dirai que pour moi jusqu’à l’âge de mes 12 ans, il n’y avait rien de dramatique, des coups, des hurlements, une tension constante mais la perversion n’avait pas encore fait son apparition. Je l’avoue je n’étais pas très proche de mon père, je l’aimai c’est vrai, comme tout enfant peut aimer ces parents, mais j’étais beaucoup plus proche de ma mère. Pourquoi? Je ne serai dire, peut être un sixième sens chez l’enfant ou un caractère déjà formé pour me préparer à un grand combat! Mais avant ces 12 ans, je garde encore des souvenirs de choses agréables et normales que l’on peut faire avec un père par contre après c’était différent, quelque chose me gênait.

Le stratège de ce bourreau a été très loin, au début il vous prend par surprise par des petits actes anodins qui vous mettent mal à l’aise puis après quand il sent le malaise, il faut trouver une solution pour apaiser donc on cherche le point faible ou celui qui pourrait vous rassurer. Pour moi ça été ma mère, et oui à défaut du père, la personne en qui je faisais le plus confiance c’était ma mère. Pour arriver à ces fins il l’a utilisé, sans son accord bien sur, mais pour une jeune fille de 12 ans, entendre que la mère est d’accord signifie que le malaise que l’on ressent au plus profond de soi n’est peut être pas si grave et que nous devons peut être exécuté ce qu’on nous demande. A ce moment là il est arrivé à passer une étape et moi le malaise s’est agrandi en moi. C’est tout de même bizarre quand on y repense qu’à aucun moment on ne discute de ces malaises entre sœur ou avec sa mère. Après analyse je me dis que le mot malaise n’est pas encore assimilé au mot danger du moins tant qu’on le garde en soi et que l’on n’est pas confronter à la réalité.

Le sadique va très loin dans sa perversion, il va jusqu’à vous demander la permission ! Comment voulez vous dire non à la personne qui est censée vous apprendre ce qui est bien ou pas dans la vie ! Je ne vais raconter toutes les étapes de mon inceste, ce n’est pas le but de mon blog mais ce qui est important dans cette période c’est que l’acte du bourreau est bien calculé, il cherche tel un traqueur à atteindre sa victime et apprend à l’analyser pour arriver à ses fins. Par le biais de ma mère, inconsciente du problème à cette époque, il est arrivé à quelque petite chose mais je ne pense pas aussi loin qu’il l’aurait souhaité. L’instinct de battante a pris le dessus et à réagi, comment ?  J’ai mis du temps à le comprendre mais à cette époque l’opposition que j’ai pu avoir avec mon père malgré le climat de violence et de soumission dans lequel nous vivions, m’impressionne encore moi même aujourd’hui !

La confiance et la connaissance de nos valeurs peuvent nous permettre d’aller très loin…


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Mouvementdessarrasins |
Genre Recherche Education L... |
Bercantour |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eveilspirituel
| Seremange-Erzange passionné...
| Chaingy , village d'Av...